Services externes

Consultants externes

 Tim Albert

Tim Albert

Physiothérapeute

Diplômé en physiothérapie, Tim Albert se spécialise dans une approche active.

En savoir plus sur Tim

Physiothérapie | 10 novembre

Préparation pour le ski alpin

Retour aux articles

Le bel automne que nous avons vécu nous a permis de prolonger certaines de nos activités estivales. Maintenant que le climat se tourne résolument vers l’hiver, certains d’entre nous attendent le retour au ski avec bonheur, alors que d’autres vivent certaines craintes face à leur activité hivernale. En effet, l’arthrose peut limiter la joie à pratiquer notre sport nordique favori. Nous pouvons cependant revenir à la glisse sans douleur si nous nous préparons adéquatement. Voici quelques conseils pour préparer notre corps et profiter de notre saison de ski à fond.

1- La douleur ralentit mon ski
Vous vous souvenez que les dernières descentes de fin de saison l’année dernière se faisaient dans la douleur? Des douleurs sont apparues récemment? Ne croyez pas que le temps arrangera naturellement les choses, comme par magie! Il faut aborder toutes douleurs ou limitations qui pourraient nuire au plaisir de bouger. De façon générale, une approche en physiothérapie vous permettra de trouver des solutions. Si vous avez reçu un diagnostic d’arthrose, il est possible de vous aider.
2- Conditionnement spécifique
Une fois les douleurs et limitations résorbées, il faut ensuite faire une préparation physique afin de stimuler les groupes musculaires appropriés. Malgré ce qu’on peut croire, le ski sollicite d’autres chaînes musculaires que les jambes. Le dos, les bras et les abdominaux contribuent aussi à l’effort et à la stabilité durant vos descentes. En quelques minutes par jour à la maison sans équipement, nous vous proposons quelques exercices pertinents pour renforcer vos muscles dans l’onglet exercices de la Polyclinique.
3- Il faut du cœur!
Il ne faut pas oublier l’entraînement cardio. Ces sorties de plus longue durée vous permettront de reconditionner votre système cardio-vasculaire et de ressentir la fatigue moins rapidement. Course et vélo en plein air sont des activités toutes indiquées en plus de procurer une bonne bouffée d’air frais. Pour ceux qui préfèrent l’exercice à l’intérieur, le tapis roulant, le vélo stationnaire et la natation restent des solutions gagnantes. Répétez les exploits au moins 30 minutes 3 fois par semaine, sinon plus!
En terminant, n’attendez pas la venue de l’hiver. Préparez-vous maintenant pour le ski, car vous allez pouvoir profiter de votre saison au maximum.

Source : Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec
https://oppq.qc.ca/articles_blogue/ski-alpin-preparation-physique/
https://oppq.qc.ca/articles_blogue/avantages-et-risques-du-ski-alpin/

Retour aux articles

Vélo de montagne et blessures

Physiothérapie 1 juillet

Les bons côtés d’un trampoline!

Chiropratique 31 mai

Arthrose du genou et physiothérapie

Physiothérapie 15 mars