Dre Emily Guenette

Dre Emily Guenette

Chiropraticienne

Réelle passionnée des enfants et de leur développement, Emily Guenette saura vous accompagner pour ce qui touche la chiropratique pédiatrique et pour les femmes enceintes.

En savoir plus sur Emily

Chiropratique | 11 mars

Maux de tête chez l’enfant

Retour aux articles

Au fil de nombreuses années de pratique, j’ai eu l’occasion de rencontrer et de traiter différents types de maux de tête chez l’enfant. Étant donné que ces maux sont beaucoup moins fréquents chez les enfants que chez les adultes, certains parents ne savent pas toujours comment intervenir.

Les enfants ne se plaignent généralement pas de manière prolongée du même mal, sauf en cas de blessure traumatique aiguë telle qu’une entorse ou une fracture, par exemple. Souvent, les plaintes sont occasionnelles, mais toujours accompagnées des mêmes symptômes et/ou du même contexte.

Les types de maux de tête chez l’enfant

Migraine chez l’enfant

Un mal de tête d’intensité modérée à sévère ressenti à un endroit précis de la tête. Chez l’enfant, la migraine est moins souvent associée à une intolérance à la lumière et au bruit, mais davantage à des troubles digestifs tels que nausées ou vomissements. En général, un enfant ne peut pas fonctionner normalement en cas de migraine.

Céphalée de tension

Un mal de tête plus fréquent en fin de journée, souvent lié à la fatigue ou au stress. La douleur est généralement ressentie des deux côtés de la tête ou à l’arrière du crâne. Moins intense que la migraine, cette céphalée non pulsatile permet généralement à l’enfant de rester fonctionnel. En général, ce type de mal de tête n’est accompagné d’aucun autre symptôme.

Sinusite

Un mal de tête aigu, fort et aggravé lorsque l’on penche la tête vers l’avant, souvent à la suite d’une infection virale ou un rhume. L’enfant pourrait également avoir une mauvaise haleine en lien avec une sinusite.

Maux de tête liés à la mâchoire

Un type de mal de tête peu évoqué, mais que je rencontre fréquemment dans ma pratique. Il convient d’y penser lorsque les enfants se plaignent de maux de tête liés à des activités sportives intensives. Par exemple, lorsqu’un enfant court rapidement, il peut commencer à respirer par la bouche au lieu du nez, provoquant ainsi une tension au niveau de la mâchoire et créant ce type de mal de tête. De plus, les enfants portant des appareils dentaires ou ayant dû garder la bouche ouverte chez le dentiste peuvent également être sujets à ces maux de tête. Le stress peut également entraîner une tension au niveau de la mâchoire, et même la nuit, un enfant pourrait serrer les dents sans s’en rendre compte.

Quoi faire si son enfant à mal à la tête?

Les enfants souffrant de migraines, de céphalées de tension ou de maux de tête liés à la mâchoire répondent bien aux soins conservateurs prodigués en chiropratique. En combinant des techniques de travail musculaire, de mobilisation et/ou d’ajustement au niveau des vertèbres, ainsi que des interventions au niveau des os crâniens, les enfants récupèrent généralement rapidement.

Il est aussi important de faire vérifier la vue des enfants qui présentent des maux de tête en lien avec l’école et/ou la lecture. Une prise de sang peut être recommandée pour vérifier la présence d’une anémie chez un enfant facilement essoufflé, pâle, souffrant de maux de tête diffus, surtout avec une alimentation de type végétarienne.

Cependant, il ne faut pas oublier que certains maux de tête sont anormaux et nécessitent une consultation rapide, tels que ceux qui surviennent brusquement avec une intensité élevée, semblable à un coup de tonnerre, ceux qui s’aggravent jour après jour, ou encore ceux qui sont associés à d’autres symptômes tels que fièvre, perte d’équilibre ou engourdissement.

Retour aux articles

Maux de tête chez l’enfant

Chiropratique 11 mars

La Massothérapie : Un Allié pendant la Ménopause

Massothérapie 20 novembre