Services externes

Consultants externes

 Vincent Brochu-Doucet

Vincent Brochu-Doucet

Physiothérapeute

Grand sportif, Vincent combine quotidiennement sa passion pour l'activité physique à son expertise auprès d'une clientèle variée pour vous remettre sur pied en un clin d'œil, le tout dans une approche dynamique et humaine.

En savoir plus sur Vincent

Physiothérapie | 1 juillet

Vélo de montagne et blessures

Retour aux articles

La neige est partie et l’envie de rouler dans le bois est arrivée! C’est la saison des cyclistes qui commence et donc la saison des blessures qui débute également. En effet, depuis le début de la pandémie, plusieurs Québécois se sont mis à faire du vélo de montagne, un sport très technique qui demande une grande prudence lors de sa pratique. Malheureusement, même si votre vélo vous a coûté 5000$, il ne vient pas nécessairement avec le talent qu’il faut pour dévaler les montagnes sans se blesser. En effet, commencer un nouveau sport qui peut être aussi dangereux que le vélo de montagne implique d’être bien équipé, mais aussi d’être bien préparé physiquement et mentalement. Voici donc quelques petits conseils.
Deux grands types de blessures en vélo de montagne: chronique et aiguë

Blessures chroniques: Il s’agit en fait d’une blessure provoquée par une surutilisation, une mauvaise utilisation ou un abus de votre vélo et de votre corps. Ces blessures apparaissent généralement progressivement sur une longue période de temps.
Quelques exemples:
– Dommage au genou causé par trop de pédalage ou un alignement incorrect
– Dommage aux épaules venant de poignées trop larges ou d’impacts violents et répétés se transférant dans le guidon
– Dommage causé par une posture inadéquate ou autres faiblesses
Comment les éviter:
– Assurez-vous que votre vélo soit bien ajusté pour vous. Votre selle doit être bien alignée avec vos genoux, vos hanches et votre bas du dos, et vos poignées doivent être bien alignées avec le reste de votre corps.
– Maintenez une bonne mobilité et une bonne force globale. Plus votre intensité augmente et plus vous êtes âgé, plus ce principe est important pour éviter les blessures chroniques. En fait, tous les cyclistes de montagne devraient s’entraîner à l’extérieur de leur vélo également.
– Si vous ressentez de la douleur, arrêtez! Ajustez votre technique ou votre vélo avant de continuer.
– Si vous êtes fatigués, reposez-vous. Vous serez plus alertes et performants le lendemain.
– Si vous vous blessez, prenez tout le temps nécessaire pour bien guérir. Continuer de rouler sur une douleur risquerait de l’empirer ou même d’en causer d’autres ailleurs. Plus vous retardez la prise en charge d’une blessure, plus la guérison de celle-ci risque d’être longue.
– En cas de doute, consultez un physiothérapeute qui saura vous guider dans l’entraînement pour la prévention des blessures ou pour la réadaptation suite à une blessure.

Blessures aiguës: Il s’agit ici d’une blessure qui arrive subitement suite à un trauma, une chute ou un impact. Les cyclistes croient souvent qu’ils sont victimes de circonstances improbables ou qu’ils ont tout simplement été malchanceux…mais ne vous trompez pas!
– Toutes les chutes peuvent êtres évitées
– La majorité des quasi-chutes peuvent êtres rattrapées
– Beaucoup de chutes peuvent être sans blessures

Cinq conseils de Brian Hopes:
– Assurez-vous de bien connaître la piste (ralentissez, regardez loin devant vous et suivez quelqu’un qui connaît bien la piste si vous ne la connaissez pas).
– Restez à l’intérieur de vos limites. Celles-ci vous sont propres et peuvent dépendre de vos habiletés, vos aptitudes, votre forme physique, votre confiance, votre état d’esprit et de votre équipement, en plus des conditions environnementales et de terrain.
– Roulez avec confiance. Plus vous vous sentez relax et en confiance, plus votre corps, votre vélo et votre esprit seront prêts à réagir rapidement mais calmement à n’importe quelle situation. Quand vous êtes nerveux, votre corps devient tendu et la chute devient alors imminente. – Procurez-vous de bonnes assurances. En étant bien assuré, vous aurez l’esprit tranquille et pourrez mieux vous concentrer sur ce qui est important en vélo, c’est-à-dire de s’amuser!
– Portez vos équipements de protection.

En ordre d’importance plus votre intensité augmente:
– Casque
– Gants
– Lunettes de protection
– Protège-tibia et protège-genou
– Protège-coude
– Casque «full-face»
– Armure de haut de corps
– Protège-hanche et armure de bas de corps
– Souliers renforcis
– Protège-cou

Roulez selon vos propres limites et prenez les bonnes décisions = clé du succès en vélo de montagne Ne pressez pas les choses. Si vous ne sentez pas un saut, drop, track, etc. revenez-y plus tard. Revenir d’une blessure prend généralement plus de temps que de revenir à un défi pour lequel vous ne vous sentiez pas prêt.
1- Montez votre vélo adéquatement pour votre corps
2- Écoutez votre corps. Si vous avez de la douleur, arrêtez et faites des changements.
3- Maintenez-vous le plus mobile et fort possible.
4- Apprenez les bonnes techniques.
5- Restez à l’intérieur de vos limites.

Retour aux articles

Vélo de montagne et blessures

Physiothérapie 1 juillet

Les bons côtés d’un trampoline!

Chiropratique 31 mai

Arthrose du genou et physiothérapie

Physiothérapie 15 mars